CEREMA : Compte-rendu du Comité Technique d’Établissement (08-02-19)

Publié le

Compte-rendu du Comité Technique d’Établissement (CTE) du CEREMA du 08 février 2019

Une séance du Comité Technique d’Établissement avec un (grand ?) débat très “vivant” sur Cerem’Avenir, notamment sur les thèmes “Activités” et “Commerce vs. Service Public“. Sur le fond, chaque partie a défendu et illustré ses positions, mais sans que l’on n’apprenne rien de bien nouveau.

En réponse à la déclaration CFDT, le DG a reconnu que le calendrier était très rapide et le dialogue social contraint (NdR : comme d’habitude), mais il s’interdit de le changer. Au CA du 17 avril, il ne va pas proposer “de tout arbitrer, mais de se prononcer sur les grandes orientations”. Il estime que “la mise en œuvre prendra 2 ans” !

Puis, il s’est efforcé de rassurer, tout en déplorant les déclarations trop anxiogènes de certains. Il admet que le chantier 4 (activités) n’est pas abouti et que le chantier 5 peut laisser croire à une orientation purement “commerciale” du Cerema. Il rappelle que “le Cerema est un Établissement Public chargé de missions de service public”. 

Le DG déclare “on ne m’a pas attendu pour abandonner des activités qui ne marchent pas bien car, quand je me ballade au Cerema, je n’en vois pas !“, mais aussi “on va avoir à faire des choix, y compris sur des choses que l’on fait très bien“.

La CFDT continuera à participer aux réunions d’échanges sur Cerem’Avenir (NdR : prochaine le 21/2 sur les trois derniers chantiers) pour questionner, réclamer du concret, être force de propositions, faire évoluer le projet dans l’intérêt des agents et de notre établissement.

NOTA / Billets de train.  Sur le marché Travel Planet, le DG reconnait que “on essuie les plâtres !” mais que si les améliorations ne sont pas suffisantes, on pourra changer de prestataire.

Vos représentants CFDT au CTE : Claude GUILLET (NC) Stéphane POULNOIS (EST) Sylvie DEYRIS (CE) Patrick FOURMIGUE (MED)

 

Déclaration liminaire CFDT au Comité Technique du Cerema

Monsieur le Directeur Général, cher.e.s collègues, bonjour.

Nous sommes aujourd’hui réunis pour le premier CTE de notre nouveau mandat 2019-2022. La CFDT tient à rappeler les valeurs qu’elle entendra défendre dans les instances du Cerema. Notre expression se concentrera sur leurs sujets propres. Enfin, nous restons lucides et conscients que ce n’est pas ici et maintenant que l’on peut refaire le monde !

La CFDT est attachée au service public et aux liens entre les agents du Cerema et nos ministères. Aussi, nos positions sur l’avenir du Cerema sont :

  • la CFDT veut-elle un Cerema, plus connu et reconnu ? OUI
  • la CFDT veut-elle un Cerema, plus tourné vers les collectivités ? OUI
  • la CFDT veut-elle un Cerema, qui continue à appuyer l’Etat dans l’application des politiques publique ? OUI
  • la CFDT veut-elle un Cerema, entreprise commerciale prête à vendre son âme sur l’autel de la rentabilité et de la communication ? NON

Monsieur le directeur général, votre démarche Cerem’Avenir va trop vite, sans diagnostic partagé et sans laisser le temps nécessaire au dialogue social. Si vous voulez vraiment construire un « nouveau » Cerema avec le soutien du personnel, il est encore temps de prendre le temps.

Enfin, nous vous demandons de mettre à l’ordre du jour du prochain comité technique un point sur les CDD et leur CDI-sation.

 


Cfdt: S’ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS !  Si vous partagez notre vision de l’action syndicale, venez nous rejoindre !