Handicap : Travail et handicap – La grande défiance

Publié le

Les handicaps, visibles ou invisibles, font encore peur dans les entreprises. L’insertion professionnelle reste difficile malgré les aides et l’investissement de militants syndicaux.

Vous trouverez ci-dessous le lien vers le dossier : Travail et handicap – La grande défiance

Ce dossier, élaboré pour CFDT-Magazine n°487 de novembre 2022, fait un tour d’horizon des problèmes d’insertion professionnelle encore difficile et notamment le validisme (sur ce terme, voir le dossier page 1).

Ce dossier aborde aussi l’accord “exemplaire” du ministère de la Transition écologique (page 6), en faveur des agents en situation de handicap, signé en avril 2022 (article reproduit ci-dessous)

 – – – – – – – –

Un accord exemplaire

Remettre de l’humain au cœur du système, c’est ce que l’équipe CFDT du ministère de la Transition écologique a fait avec ce nouvel accord en faveur des agents en situation de handicap, signé en avril 2022.

Par Claire Nillus


© Florence Lebert

Au ministère de la Transition écologique, où la moyenne d’âge avoisine les 50 ans, où l’on a dénombré 420 accidents de travail en 2021 et où les troubles de la santé mentale (burn-out, dépression…) sont en hausse depuis la crise sanitaire, la nécessité de renégocier l’accord handicap se faisait de plus en plus forte. C’est chose faite. Un accord a été trouvé en avril 2022, signé par l’ensemble des organisations syndicales.

Lutter contre les préjugés

Ce texte marque un tournant dans la politique handicap du ministère grâce à des moyens humains renforcés. La CFDT a fait acter la création d’un réseau handicap national cohérent et décliné territorialement pour une meilleure inclusion et le maintien en emploi des agents concernés. Des référents handicap sont également désignés dans chaque direction régionale. La CFDT a aussi obtenu que les encadrants reçoivent une formation obligatoire sur le sujet, avec de l’information et de la sensibilisation pour les nouveaux, l’insertion d’un volet handicap dans les modules de formation de tous les encadrants dès 2022, une incitation des chefs de service à organiser des actions au sein de leurs équipes pour lutter contre les préjugés et un programme de sensibilisation destinés aux jurys des concours.

Sur ce dernier point, bien que le recrutement des personnes en situation de handicap par voie de concours existe déjà (avec aménagement de l’épreuve selon la nature du handicap), Christophe Chauché, négociateur CFDT, fait remarquer que « certaines administrations ne jouent pas le jeu, souvent parce qu’elles ne connaissent pas ces dispositifs d’adaptation ». Cet accord indique donc que chaque notice de concours comportera dorénavant un volet dédié aux candidats en situation de handicap. Enfin, pour la première fois, chaque service a maintenant un objectif de recrutement de personnes en situation de handicap annuel et chiffré. Ce protocole ayant une durée de trois ans, un bilan est prévu en 2025.

L’opération DuoDay

La quatrième édition des DuoDay est programmée le 17novembre prochain. La CFDT soutient cette opération originale et encourage ses équipes à rejoindre le mouvement.

Déployée à l’échelle nationale depuis 2018 par le secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées en lien avec un réseau d’associations partenaires, cette opération repose sur une idée simple : le temps d’une journée, un professionnel fait découvrir son poste de travail, ses missions, son environnement à une personne en situation de handicap. Les employeurs qui souhaitent participer doivent s’inscrire en ligne sur la plateforme duoday.fr. Les partenaires de l’opération prennent alors le relais en vue de former des duos en fonction des demandes formulées par la personne en situation de handicap. Le jour J, ils se retrouvent sur le lieu de travail du salarié volontaire pour échanger quelques heures ou une journée. Les bénéfices sont doubles : les salariés rencontrent des personnes qu’ils n’auraient pas forcément croisées au travail, les personnes en situation de handicap découvrent un environnement professionnel qu’elles n’auraient sans doute pas pu appréhender autrement. Des propositions de stages ou d’embauche sont même parfois conclues à l’issue de cette journée. En 2021, 9 000 employeurs et plus de 17 000 duos étaient inscrits sur la plateforme.

Par Claire Nillus

 – – – – – – – –

Pour mémoire

L’accord en faveur des agents en situation de handicap, signé en avril 2022 au ministère de la Transition écologique

 – – – – – – – –