Météo France : «Dans un an, une grande partie de la prévision sera automatisée»

Publié le

Lionel Althuser, météorologiste à Météo France et responsable syndical CFDT-Météo, répond aux questions d’Ombline Roche sur Europe 1. Ensemble, ils reviennent sur la baisse d’effectif et de budget de Météo France qui entraine notamment des fermetures de centres.

Invité(s) : Lionel Althuser, météorologiste à Météo France et responsable syndical CFDT-Météo

– – – – – – –

Écouter l’interview de Lionel Althuser, responsable syndical CFDT-Météo : durée 6’41

 

Cela débute sur les contraintes d’effectifs avec des “choix à faire”, illustrées par la déconstruction de Météo France Sport et les fermetures de centres, avec toutefois une montée au créneau des élus pour les centres en montagne. La puissance de calcul et l’automatisation sont évoquées, en tension avec l’expertise humaine. Et cela se termine sur le prochain Contrat d’Objectifs et sur les gains socio-économiques générés par l’Établissement.

– – – – – – –