Rendez-vous salarial : courrier CFDT-CFTC-UNSA envoyé au ministre FP

Rendez-vous salarial : courrier CFDT-CFTC-UNSA envoyé au ministre FP

Les trois organisations représentatives CFDT, UNSA et CFTC appellent l’attention du Ministre de la Fonction publique sur quatre des propositions du Pacte du pouvoir de vivre qui sont en lien direct avec le prochain rendez-vous salarial. 

Monsieur le ministre,

Nos trois organisations, CFDT, CFTC et Unsa, sont parmi les dix-neuf à l’initiative du « Pacte du pouvoir de vivre », rendu public le 5 mars dernier.

Ce pacte rassemble soixante-six propositions qui permettent à la fois de lutter contre le dérèglement climatique, enrayer l’érosion de la biodiversité et améliorer le quotidien des citoyens en donnant à chacun.e le pouvoir de vivre, dans un cadre commun en protégeant notre avenir et celui des générations futures.

Sans préjudice des revendications que chacune de nos organisations sera amenée à porter à l’occasion du prochain rendez-salarial, dont vous avez confirmé la tenue le 2 juillet prochain, nous tenons à appeler, ensemble, votre attention sur les quatre propositions en lien direct avec les sujets que nous aurons à traiter :

Un travail émancipateur

  • Proposition 10 : Faire évoluer automatiquement les grilles salariales en fonction de l’évolution du SMIC dans le privé et le public.

Construire l’égalité réelle entre les femmes et les hommes

  • Proposition 19 : Réévaluer les classifications pour revaloriser les métiers majoritairement occupés par des femmes.

Développer des mobilités plus durables et sortir de la dépendance aux énergies fossiles

  • Proposition 46 : Faire respecter l’obligation de plans négociés de mobilité dans les entreprises / administrations et les territoires.
  • Proposition 47 : Instaurer le droit pour tous les salariés de bénéficier du remboursement employeur pour les frais de covoiturage ou de vélo liés aux trajets domicile-travail.

Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à ces propositions et vous pourrez compter sur notre engagement à construire les réponses à hauteur des attentes de nos collègues.

Nous vous prions de recevoir, Monsieur le ministre, l’expression de notre profond respect