Axes stratégiques ministériels en matière de compétences-formation 2018-2020

Axes stratégiques ministériels en matière de compétences-formation 2018-2020 (Juillet 2018)

Les « axes stratégiques ministériels en matière de compétences formation 2018-2020 » se substituent à la précédente feuille de route ministérielle de 2015.

Ils s’inscrivent dans les travaux menés suite à la tenue du Comité ministériel de la formation continue (CMFC) du 24 novembre 2017 placé sous la présidence de la Secrétaire Générale. Ils sont le fruit d’une collaboration entre les services de la DRH, les directions générales et les représentants des services déconcentrés. Ils ont également été présentés aux représentants du personnel lors de la tenue de la Commission ministérielle de la formation professionnelle (CMFP).

Les axes stratégiques ministériels fixent les grandes orientations des principales priorités ministérielles techniques et transverses pour les trois années à venir. Ils les déclinent de façon concrète et opérationnelle en identifiant notamment quelques actions de formation qui figurent dans les plans nationaux de formation (PNF).

Trois priorités ministérielles métiers et transverses ont ainsi été identifiées :

  • développer les compétences managériales et les adapter aux évolutions ;
  • accompagner les transitions numériques et écologiques ;
  • favoriser la progression des compétences métiers.

Outre ces priorités ministérielles, sont identifiés dans ce document les principaux leviers d’actions permettant de maintenir et développer les compétences.
Sont ainsi ciblés des actions de formation adaptées aux contraintes professionnelles des agents (formation à distance, formats courts, parcours de professionnalisation) mais également d’autres modes de transmission de connaissances et de savoirs (compagnonnage, tutorat, réseaux métiers).

L’objectif de ce nouveau cadre est de pérenniser et d’améliorer le système compétences formation pour qu’il permette le maintien d’un haut niveau de compétences notamment techniques.

Ce document est présenté comme une première étape dans l’évolution du système compétences-formation. D’autres chantiers sont en cours pour rendre l’offre de formation plus lisible et cohérente avec l’objectif d’évoluer vers un Plan National de Formation et de Professionnalisation ministériel.