CEREMA – Cerem’Avenir : point spécial “restructuration des fonctions supports” (réunion du 20/04/2021)

CEREMA – Cerem’Avenir : point spécial “restructuration des fonctions supports” (réunion du 20/04/2021)

Bonjour de la Cfdt: Cerema qui vous informe sur la réunion relative aux difficultés liées à la restructuration des fonctions supports et aux nouveaux outils associés.

Pour bien résumer la situation du “nouveau” Cerema et de ses “nouveaux” outils :

Suite aux nombreuses alertes des représentants du personnel au CTE (Comité Technique d’Établissement), le DG et de nombreux DTF (Directions Transversales et Fonctionnelles = le “Siège”) à savoir la SG, la DAF, le DRH, le DSI, ont abordé, dans ce diaporama, les difficultés observées et les solutions qui ont été ou seront apportées.

Le DG reconnait que DSI et DAF sont les directions dont les transformations ont le plus impacté leurs propres agents et ceux des autres directions. En outre, il dit “entendre que la simultanéité de tous les nouveaux outils pose problème et sature” les agents utilisateurs.

DSI. Le DG admet que “passer de 11 services informatiques internes à une direction unifiée ne se fait pas sans mal”.

La CFDT souligne que le malaise est particulièrement présent au niveau du SPAN (Service plateforme d’accueil numérique) où des agents se sentent “rétrogradés”, en se retrouvant cantonnés dans un rôle d’assistance.
Le DSI, Jean-Pierre Troeira, explique ce malaise par “la perte d’autonomie et de polyvalence” mais considère que les agents doivent “retrouver un sens nouveau au travail” car “le modèle DSI n’est pas l’expertise mais la satisfaction client”. En outre, le fait que la DSI doit rendre beaucoup d’ETP d’ici fin 2022 ne facilite pas la tâche.
Le DG demande de faire un effort supplémentaire pour améliorer le contenu des fiches de poste, afin d’éviter que des agents ne se sentent dévalorisés. Le DSI répond qu’il lui faudra quand même “rester carré avec la nomenclature”.

  • ServiceNow (ou SNOW). La CFDT demande au DG de remettre de l’humain dans le système de ticket mis en place début janvier, pour sortir de cette relation anonyme client-fournisseur peu satisfaisante des deux côtés.
  • RingCentral. Pour pallier la pénurie récurrente de licences, la CFDT suggère de mettre en place des réservations par demi-journée. Le DSI semble plutôt s’orienter vers l’achat de licences supplémentaires. A suivre…
  • Box. Le DSI reconnait que l’outil, bien adapté pour la bureautique, ne peut pas répondre à des applicatifs plus techniques et que d’autres solutions sont recherchées, notamment en conservant des serveurs locaux.
  • Gargantua. voir § DAF ci-dessous.

DAF. Marianne Lacaze-Dutran aborde deux sujets principaux :

  • Notilus. La DAF reconnait des problèmes et des retards au démarrage, mais estime qu’il devrait être possible de tenir un délai de traitement de 15 jours pour les remboursements de frais de déplacement.
    • La CFDT demande à quel % de déplacements on se situe, par rapport à une année normale (2019). La DAF fournira la réponse.
    • La CFDT espère que ce délai de 15 j pourra être encore tenu lorsque les déplacements reprendront au même rythme qu’avant. La DAF semble optimiste.
  • Gargantua. Cet outil a été choisi dans le Cerem’Avant, à la fois pour la comptabilité et la dématérialisation (télétravail par exemple).
    • Le DG fait amende honorable sur le choix de cet outil : “Clairement on a été déçu. Je plaide coupable. On essaie de corriger l’erreur”.
    • Gargantua va donc partir à la poubelle (combien de temps et d’argent perdu ?) et être remplacé par Bonita. Espérons qu’il n’y aura pas une nouvelle déception
    • en attendant, le cabinet privé EY a décroché une commande Cerema (résultat début mai) pour identifier des mesures correctives.

SG. Le principal sujet est NOVA (en attendant le fameux CRM).

  • La SG, Cécile Arcade, indique que “pour 2021, l’enjeu est que les agents remplissent NOVA” avec leurs temps passés.
  • La CFDT demande si le taux de remplissage actuel est plus proche de 15% ou de 75%.
    • Réponse gênée : ce serait en-dessous du premier :-[
    • CFDT 😛 cela nous rappelle étrangement les débuts laborieux de SIGMA !

Télétravail. Le tableau des “lignes directrices” des différentes directions montre bien les similitudes mais aussi les différences de traitement, pas toujours explicables.
La CFDT demande qu’un bilan soit fait à l’échelle de l’établissement sur le nombre de refus ou de validation sous réserve de modification.
Le DRH, François-Xavier SOLTNER, préfère laisser ça au niveau de chaque direction. La CFDT ne se satisfait pas de cette réponse.

En conclusion, le DG dit être conscient que la multitude des petits sujets “irritants” et leurs blocages sont pénibles pour tous. Néanmoins, avec son inébranlable optimisme, il espère que tout soit réglé avant l’été. A suivre…


Cfdt: S’ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS !  Si vous partagez notre vision de l’action syndicale, venez nous rejoindre !


X
COVID-19 : Ecoute et soutien psychologique au N° vert : 0 800 400 339 (service et appel gratuits)