Et un rapport de plus : “Cerema-Collectivités”, CGEDD, juin 2018

Publié le

Et un rapport de plus : “Cerema-Collectivités”, CGEDD, juin 2018 (notre article d’hier, 22 août 2018)

La Cfdt vous a transmis le rapport du CGEDD relatif à “L’évaluation des stratégies d’intervention du Cerema en vue d’accroitre son appui aux collectivités territoriales”. Demandé par les deux ministres Hulot & Mézard le 19 janvier 2018, il a été communiqué hier par le DG aux membres du CA et aux représentants syndicaux du Cerema.

Pour une lecture rapide, vous trouverez ci-joint un document comportant des extraits de ce rapport de 88 pages, limité aux 6 pages :  résumé et recommandations (pages 8-11 du rapport complet), conclusion (pages 65-66 du rapport complet).

Il nous a paru important de le porter à votre connaissance, car il fait tellement “écho” aux discours tenus par le DG Pascal Berteaud lors de sa tournée des Directions (il lui reste encore à faire EST, CE-Autun, SO, EMF-Plouzané) qu’il semble écrit pour apporter de l’eau à son moulin, afin de réformer la programmation et le suivi des activités, mutualiser les supports, mettre en place une comptabilité analytique… et autres actions qui vont impacter notre quotidien d’agents du Cerema. L’ANCT est régulièrement citée mais les rapporteurs sont restés prudents, aucun arbitrage n’ayant été rendu.

En conclusion, le CGEDD souligne “les compétences des équipes pluridisciplinaires dont le maintien à un niveau d’excellence impose :

  • des choix dans les domaines à préserver ou à investir”, formulation diplomatique pour ne pas évoquer d’abandon de missions ;
  • un plan volontariste de transformation et d’accompagnement, dont la déclinaison en termes d’évolution des effectifs devrait être la résultante et non l’origine”. Dommage que cette toute dernière phrase soit écrite au conditionnel.Le séminaire des cadres Cerema de la 2° quinzaine de septembre devrait être l’occasion pour le DG de préciser les grandes lignes de sa feuille de route.

Quant à la “démarche stratégique en cours de lancement”, la Cfdt demande au DG un vrai dialogue social, en commençant par un calendrier et une méthode de travail.

Cordialement.