NON à la privatisation des Aéroports de Paris

NON à la privatisation des Aéroports de Paris (22 juillet 2019)

Actuellement, 22 juillet 2019, 550 000 signatures enregistrées ! (il en faut 4 millions)

Le gouvernement a autorisé la cession des Aéroports de Paris au travers de la loi PACTE dernièrement votée.

La Fédération Générale des Transports et de l’Environnement CFDT est contre cette cession. Le Groupe Aéroports de Paris est une entreprise à portée stratégique pour la France avec un rayonnement international. C’est clairement un emblème de la marque FRANCE, valorisant le pavillon français.

Sur le plan économique, Aéroports de Paris est une entreprise extrêmement rentable qui est le leader mondial de son secteur d’activité.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • Un chiffre d’affaires de 4,47 milliards €
  • 285 millions de passagers.
  • Des bénéfices de plus de 600 millions d’euros en 2018,
  • Des dividendes versés à l’Etat de 174 millions d’euros en 2018

Sur le plan stratégique, même les États Unis n’ont jamais cédé à la tentation de la privatisation d’un aéroport.

Comment garantir l’intérêt stratégique national si la gestion d’ADP se fait par une entreprise privée ?

Comment garantir le développement du tourisme dans notre pays et nos emplois, si l’État ne contrôle plus sa première porte d’accès internationale ?

Aéroports de Paris est un outil d’aménagement du territoire où l’État exerce un contrôle sur la desserte des aéroports : confier cette gestion à une entreprise privée, reviendrait pour l’État à renoncer à cette mission d’intérêt public.

Des expériences de privatisation comme l’aéroport de Toulouse en 2015, ont été une catastrophe. En avril 2019 la Cour d’Appel a annulé la procédure de privatisation.

La FGTE-CFDT appelle les adhérents et sympathisants à faire barrage à cette privatisation qui n’a aucun sens en signant le referendum d’initiative populaire et appelle toutes ses structures à communiquer cette position.

 

Mode d’emploi :

Pour soutenir la Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris afin d’interdire leur privatisation, munissez-vous de :

  • Carte d’identité ou passeport (obligatoire), numéro – date de délivrance – département de délivrance
  • Carte d’électeur (facultative mais utile car ce sont les données utilisées pour vous identifier sur la liste électorale)

Une adresse email devra être saisie.

  1. Aller sur le site : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1  
  2. Cocher « Je soutiens » puis “Suivant”
  3. Compléter le formulaire puis “Suivant” (les informations doivent être celles figurant sur la carte d’électeur, nom de jeune fille pour les femmes mariées)
  4. Compléter l’identité à partir de la carte d’identité ou du passeport puis “Valider le soutien”
  5. Saisir les caractères figurant dans l’image puis confirmer votre soutien
  6. Validation et récépissé télécharger

Mode d’emploi complet au format PDF ici

 

Liens