Appel unitaire des organisations syndicales des MTES/MCTRCT

9 mai : Appel unitaire des organisations syndicales des MTES/MCTRCT

Pour dire non au projet de loi de transformation de la fonction publique

Le 09 mai, mobilisons-nous par la grève et les manifestations

Le gouvernement ne fait pas illusion avec son projet de transformation et de modernisation de la Fonction publique. Ce projet c’est la boite à outil nécessaire à la réduction-transformation de la Fonction Publique contraire aux intérêts de la population, néfaste pour nos missions de service public et pour les agents de nos ministères.

Il s’agira encore et toujours de supprimer des postes, de transférer–abandonner–privatiser des missions, de mettre en concurrence les agents avec une rémunération au mérite. Nous demandons, d’ailleurs, l’ouverture de négociations sur l’augmentation des rémunérations de l’ensemble des agents. La possibilité généralisée du recours à des contractuels, précaires et sans statut, est le moyen insidieux mais puissant d’une remise en question de la place des agents fonctionnaires dans les services et de porter atteinte au statut de la Fonction publique.

Pour parachever ces dispositions, en bonne logique, un affaiblissement sans précédent des instances représentatives (suppression des CT, CHSCT et création d’une nouvelle instance aux moyens et prérogatives réduits, suppression immédiate des CAP mobilité et promotion) annihilera les possibilités pour les représentants du personnel d’une approche collective et harmonisée des conditions de travail et des carrières et donc de la défense des agents.

Nous ne pouvons accepter, ce plan de destruction de la Fonction publique, élément fondamental de notre modèle social et nous demandons au gouvernement qu’il ouvre des négociations sur de nouvelles bases. Ce sont les citoyens, en particulier les plus fragiles, les plus isolés, les plus démunis qui seraient pénalisés. Alors que la crise actuelle révèle l’importance de la présence de services publics accessibles partout, il est plus que jamais nécessaire de rappeler notre attachement à une fonction publique intègre, dont la neutralité, la loyauté, l’impartialité des agents fonctionnaires et contractuels, au service des politiques publiques et de l’ensemble de la population, sont garanties par leurs statuts.

Contre le projet de loi dite de transformation de la Fonction publique,

Pour le maintien des missions de service public et la défense des personnels et du statut de la fonction publique,

C’est maintenant qu’il faut nous faire entendre !

Soyons nombreux en grève et dans les manifestations le 9 mai !