ASA liées à la parentalité : La CFDT ré-interpelle le ministère de la Fonction publique

Autorisations Spéciales d’absence (ASA) liées à la parentalité : La CFDT ré-interpelle le ministère de la Fonction publique (11-09-20)

Le 11 septembre 2020, la CFDT Fonctions publiques a adressé un courrier concernant le projet de décret relatif aux régimes d’autorisations spéciales d’absences (ASA) liées à la parentalité à la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin.

Ce courrier reprend les termes de celui adressé fin juin à Olivier Dussopt.

Certes le projet de décret inscrit des droits nouveaux qui répondent aux revendications portées par la CFDT :

  • actes médicaux dans le cadre d’une PMA sans limitation du nombre de jours pour la femme, trois jours pour chaque protocole pour son ou sa compagne ou conjoint.e,
  • aménagements du temps de travail en cas d’allaitement comme prévu par l’accord sur l’égalité entre les femmes et les hommes,
  • mêmes droits pour les fonctionnaires et les contractuels.

Malheureusement, ces avancées sont occultées par d’autres éléments de ce projet. Mais  la CFDT Fonctions publiques alerte sur :

  • la réduction du nombre de jours d’autorisations d’absence pour garde d’enfants de trois ou cinq jours
  • le décret est exclusif de toute autre autorisation d’absence pour des motifs identiques.

La CFDT Fonctions publiques demande entre autres l’augmentation du nombre de jours d’autorisations d’absence, notamment pour les familles monoparentales et la possibilité de négocier des ASA au travers d’accord locaux.

– – – – – – – – – – – – –
Le courrier du 11-09-20 à la ministre :