CEREMA : où en sont nos effectifs ? Deux tableaux et un dessin

Publié le

Bonjour de la CFDT qui vous livre ses tableaux d’évolution des ETP :

  • un premier à l’échelle de l’Établissement, depuis sa création en 2014 et sur la dernière année 2021 ;
  • un deuxième à l’échelle des Directions, mais sur la seule année 2021, à cause des périmètres bouleversés par Cerem’Avenir.

Détails par DT ICI

Les 2 417 ETP de déc.21 correspondent à 2 475 agents (l’écart correspond aux temps partiels).

En y ajoutant 20 vacataires et 75 agents hors plafond (contrat/projet), on arrive à un total de 2 570 agents au 31/12/2021.

Depuis la création du Cerema, il y a 8 ans :

  • les effectifs en ETP ont chuté de 21 %, soit un rythme moyen annuel de -3%, supérieur à celui du ministère.
    • la catégorie A/A+ n’a cessé de progresser en nombre ; elle représente plus de la moitié du total, contre un tiers en 2014.
    • la catégorie B a subi la plus forte baisse absolue, pour ne plus peser qu’un tiers du total.
    • la catégorie C a fondu de moitié, notamment dans les fonctions supports.
  • la part des contractuels dans l’effectif total est montée de 4 %  en 2014, à 12.5 % en 2021 (14.4 % en ajoutant les CDD hors plafond).
    • les 2/3 des contractuels sont en catégorie A (contre 50% chez les titulaires).
    • pendant la seule année 2021, le nombre de contractuels a augmenté de 60 agents, pendant que le nombre de titulaires baissait de 110.

Ces évolutions qui s’accélèrent illustrent bien la politique de recrutement du Cerema, de moins en moins tournée vers les fonctionnaires, du fait de la baisse de la Subvention pour Charge de Service Public (SCSP).

Y aura-t-il un coup de rabot budgétaire en 2022 sur la SCSP et les effectifs du Cerema ?
Quel schéma d’emploi dans le prochain quinquennal budgétaire 2023-2027 ?
Réponses pendant la torpeur estivale…
– – – – –

Si l’on descend à l’échelle des directions, on constate d’assez grandes différences d’évolution des effectifs :

 

Les -50 ETP (sous plafond, hors vacataires) perdus en 2021, au niveau de l’établissement Cerema, sont le résultat de :

  • -70ETP sur 9 directions, dont -46 ETP sur 4 directions : ITM, TV, EST et MED.
  • +20 ETP sur 4 directions, dont +13.6 ETP à la DTerOcc qui a bénéficié de la réserve de 9 ETP pour sa création.

La création de la DTerOcc a impacté les ETP de la DTerMED et de la DTerSO, mais la somme des trois n’a baissé “que” de 1.3%.

Écarts par rapport aux cibles Cerem’Avenir 2022. Un an avant le terme (déc.2022), on observe que :
* l’Établissement est déjà passé sous la cible globale de 2 429 ETP (qui inclue les 29 du CNPS) ;
* 4 directions sont très au-dessous de leur cible : ITM, TV, EST, MED, les mêmes qui ont le plus perdu en 2021 ;
* 3 directions sont bien au-dessus de leur cible : les DFT (Siège), HdF, Ouest.

Au CTE de ce matin, le DG a indiqué que 70 agents sont toujours “sans solution suite à Cerem’Avenir”, pour expliquer que certaines directions n’ont pas atteint leur cible. Un comité de suivi Cerem’Avenir est prévu à l’automne pour faire le point.

– – – – – – – –


Cfdt: S’ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS !  Si vous partagez notre vision de l’action syndicale, venez nous rejoindre !


 – – – – – – –