Chantier statutaire des OPA – réunion du 11-02-22 : la CFDT quitte la séance !

Publié le

C’est la cinquième réunion, portant sur le chantier statutaire pour le corps des Ouvriers des Parcs et Ateliers, qui était programmée ce 11 février 2022.

En préambule, la CFDT à fait une déclaration (à lire ici) dont la dernière phrase était : “Si vous êtes là pour tourner en rond, si vous n’entendez rien, si vous refusez même d’en parler et d’avancer sur ces points, merci de nous le dire immédiatement afin de nous éviter de perdre du temps ! Si tel est le cas, nous ne manquerons d’en informer les OPA et n’avons plus rien à faire ici !

… ce fut le cas !

Communiqué CFDT-OPA du 11-02-22 : la CFDT quitte la séance !

Cher(e)s collègues,

Les représentants des OPA étaient conviés par la DRH/MTE à la 5ème réunion sur le chantier statutaire, ce jour.

En toute logique, loin des préoccupations et des priorités de l’administration, nous avons relayé une nouvelle fois l’ensemble des revendications résumées dans notre dernier flash info et qui sont nos priorités !

Force est de constater que l’administration n’a aucune volonté ni l’intention d’ouvrir les discussions sur le régime indemnitaire et les salaires des OPA et cela malgré la diminution de leur pouvoir d’achat.

Bon nombre d’Ouvriers des Parcs et Ateliers vont se retrouver face à de graves difficultés de la vie, si rien n’est fait par l’ÉTAT qui est l’employeur et qui ferait bien de s’appliquer à lui-même les incitations à la négociation et à la revalorisation qu’il demande aux employeurs privés !

Dans le même temps l‘administration, à la demande de la ministre de la Fonction Publique, va enclencher les premières négociations sur le régime indemnitaire des catégories A et B, les catégories C ayant été servies en 2021. Des millions d’euros sont sur la table pour les fonctionnaires et c’est tant mieux pour eux, MAIS LES OPA NE DOIVENT PAS ÊTRE LES LAISSÉS POUR COMPTE !

Malheureusement, malgré notre énergie à déployer nos arguments et à pousser l’administration dans ses retranchements : l’administration ne veut RIEN lâcher pour les OPA !

STOP ! ça Suffit ! La CFDT ne peut plus l’accepter, VOUS NE DEVEZ PLUS L’ACCEPTER ! Il est inadmissible que l’administration et la DRH du MTE « bottent en touche », cherchent à gagner du temps en permanence et cela depuis le 11 décembre 2020, pour ne pas dire plus, et se limiter à l’ouverture du chantier statutaire.

Dans ces conditions, et faute d’être entendus sur les priorités des agents qui vont bien au delà de quelques modifications faites au fur et à mesure quand elles s’imposent, la CFDT a décidé de quitter cette 5ème réunion stérile, refusant de cautionner l’iniquité permanente et grandissante envers les OPA (déclaration jointe).

Une fois de plus, la CFDT va saisir la Ministre, mais vu le temps qu’il lui reste avant les prochaines élections, et vu la vigueur de notre administration et de notre ministère à défendre ses agents, le combat sera difficile et il faut désormais être unis et vous devez vous faire entendre à commencer auprès de votre hiérarchie de vos responsables de services et/ou d’établissement !

Vous pouvez compter sur la CFDT pour la défense de tous les OPA et nous comptons sur vous pour nous donner les moyens de faire entendre vos revendications.

– – – – – – – –