GUIDE “Prévention des violences sexistes et sexuelles au travail ” (CFDT – novembre 2018)

GUIDE “Prévention des violences sexistes et sexuelles au travail ” (CFDT – Novembre 2018)

ÉDITORIAL
Le harcèlement sexuel, et plus largement les violences sexistes et sexuelles au travail, sont une réalité subie chaque année par des milliers de salarié-es dont la quasi-totalité sont des femmes. Ce constat, recoupé par de nombreuses enquêtes et études, est insupportable pour les syndicalistes que nous sommes.
Insupportable parce qu’il est avant tout le reflet d’une société dominée depuis des siècles par les hommes. Une domination qui se traduit notamment par une incroyable tolérance au sexisme, terreau des violences faites aux femmes.
Insupportable parce qu’au-delà des chiffres, il s’agit bien de femmes dont la vie professionnelle, mais aussi personnelle, peut être brisée par ces faits.
Insupportable enfin parce que trop peu d’acteurs de l’entreprise, nous compris, s’emparent de ce sujet alors que tous les moyens sont à disposition pour prévenir ces comportements.
Les victimes de violences sexuelles et sexistes en parlent peu, et quand elles le font, ce n’est pas toujours à un-e syndicaliste. Il est pourtant de notre responsabilité syndicale, chacun-e à notre place, d’agir sur ce sujet. En commençant
par être nous-mêmes exemplaires.

AVANT-PROPOS
Je l’ai déjà dit à de multiples reprises : le sexisme est incompatible avec nos valeurs syndicales quel que soit le territoire, la branche ou la supposée culture d’entreprise. Pas plus qu’elle ne tolère les propos racistes, la CFDT ne tolère les propos sexistes.
De Jeannette Laot, secrétaire nationale CFDT, co-fondatrice du Mouvement pour la liberté d’avortement et de contraception (MLAC) au projet Respectées de la CFDT Paris en passant par les rassemblements Actuelles : la CFDT agit depuis presque 50 ans pour faire reculer les violences faites aux femmes. Nous devons poursuivre et amplifier notre action.
Ce guide est un support dans lequel les équipes syndicales trouveront comment intervenir sur ce sujet à leur niveau, et notamment dans les entreprises et la fonction publique.
Il donne aussi une méthodologie pour accueillir et accompagner les victimes qui s’adressent à nous. Et elles seront d’autant plus nombreuses à le faire que nous nous emparerons collectivement de ce sujet.
Donner les moyens nécessaires aux militant-es CFDT de lutter contre les violences sexuelles et sexistes, renforcer notre légitimité sur cette question et faire baisser par notre action le nombre de victimes dans le cadre du travail : telle est l’ambition de ce guide support à l’action syndicale de terrain.

Laurent Berger
Secrétaire général de la CFDT

… Voir le guide dans les documents à télécharger, ci-dessous