La CFDT Fonctions publiques rappelle ses revendications à Olivier Dussopt

La CFDT Fonctions publiques rappelle ses revendications à Olivier Dussopt (24-01-19)

Ce mercredi 23 janvier 2018, la CFDT Fonctions publiques a rencontré Olivier Dussopt et a présenté ses revendications (compte-rendu en téléchargement ci-dessous).

Pour la CFDT Fonctions publiques, construire l’apaisement dont les agents ont besoin passe avant tout par la prise en compte de leur parole et des revendications portées par leurs organisations représentatives, et par la reconnaissance de leur travail.

C’est pourquoi la CFDT attend que le Gouvernement tienne compte de ses critiques et propositions sur des sujets qui ne sont pas tous soumis au Grand débat, notamment concernant la Fonction publique et ses agents. Ainsi sur le projet de loi, la CFDT demande un assouplissement du calendrier (qui pourrait permettre d’éclairer les débats à l’aune du premier bilan de la mise en place des CSE dans le secteur privé, par exemple) et a rappelé ses revendications sur les instances de dialogue social, le recours au contrat, les rémunérations et les mesures d’accompagnement.

Le projet de loi devra être l’occasion :

  • de mettre en œuvre les mesures de niveau législatif de l’accord égalité professionnelle,
  • de renforcer le dialogue social et la place de la négociation,
  • d’améliorer les conditions d’emploi des contractuels sans remettre en cause le statut général de la Fonction publique,
  • de mieux reconnaître le travail des agents sans les opposer les uns aux autres mais en valorisant les collectifs,
  • d’accompagner et renforcer le développement de compétences et les éventuelles mobilités au sein de la Fonction publique exigées par les évolutions et transformations de services.

Enfin, l’agenda social ne peut en rien se réduire aux seuls débats autour du projet de loi et de son calendrier. Les agents ont d’autres attentes, à commencer par des réponses concrètes sur leur pouvoir d’achat. L’agenda social est aussi une occasion pour le Gouvernement de tenir sa parole de 2017 : ouvrir une négociation sur la participation financière des employeurs publics à la protection sociale santé et prévoyance des agents !

En téléchargement ci-dessous :

En lien ci-dessous, sur le même sujet :