Comité interministériel d’action sociale (CIAS) du 19 janvier 2022

L’ordre du jour de ce CIAS a abordé le budget 2021, la sous consommation des enveloppes, la hausse des crédits pour 2022, la restauration interadministration. La CFDT a pu porter, lors de ce CIAS, ses revendications pour 2022. D’après l’article initialement publié par la CFDT-Fonctions publiques Ce CIAS de début d’année clôture l’année budgétaire 2021

Comité interministériel d’action sociale (CIAS) du 19 octobre 2021

Comité interministériel d’action sociale (CIAS) du 19 octobre 2021 Ce CIAS a abordé, entre-autres, l’aide à l’installation au bénéfice des contractuels d’un an et plus, les berceaux, les CESU, les chèques vacances … D’après l’article initialement publié par la CFDT-Fonctions publiques La DGAFP ouvre la réunion en nous annonçant que la circulaire relative à l’Aide

Chèques-Vacances : quelques précisions sur le bonification supplémentaire de 60,00 € en 2021

Chèques-Vacances : quelques précisions sur le bonification supplémentaire de 60,00 € en 2021 (25-08-21) Le 24-08-21, la Direction Générale de l’Administration et de la Fonction Publique (DGAFP) a apporté quelques précisions concernant les conditions d’attribution d’une aide supplémentaire de 60,00 € pour les chèque-vacances en 2021. Pour mémoire : La prestation chèque-vacances repose sur une

Chèques-Vacances : bonification supplémentaire de 60,00 €

Chèques-Vacances : bonification supplémentaire de 60,00 € (29-07-21) La circulaire du 26 juillet 2021 officialise les annonces faites lors du CIAS du 2 juillet notamment pour les chèques vacances des agents de l’État pour l’année 2021. La prestation chèque-vacances repose sur une épargne de l’agent prélevée mensuellement pendant une durée de 4 à 12 mois

Compte-rendu du CIAS du 13 janvier 2021

Compte-rendu du Comité Interministériel consultatif d’Action Sociale des administrations de l’État (CIAS) du 13 janvier 2021 Cette réunion était initialement programmée le 10 décembre dernier, elle clôture l’année 2020. Budget 2020  En 2020, 119 M€ ont été dépensés sur les 124 M€ de crédits disponibles. Une sous-consommation importante crainte en fin d’année liée à la