Déconfinement : Le Premier ministre adresse ses consignes aux préfets

Déconfinement : Le Premier ministre adresse ses consignes aux préfets (06-05-20)

La présente instruction précise les principes de votre implication dans la mise en œuvre du déconfinement, sur une base territorialisée, dans les différents aspects de la vie économique et sociale de la Nation. Elle traite également des questions spécifiques aux outre-mer. Elle fixe des orientations pour la méthode de concertation et de suivi local du déconfinement.” Voilà comment Edouard Philippe présente sa circulaire-instruction aux préfets (06-05-20), sur la mise en œuvre du déconfinement, à compter du 11 mai.

Le premier ministre indique aux préfets que sur la stratégie de déconfinement du territoire national, le processus sera progressif, territorialisé et réversible … ” Il vous appartiendra de le mettre en œuvre en application de ces trois principes. Dans la concertation que vous engagerez avec les acteurs locaux au niveau départemental, et en complément, à toute échelle qui vous paraîtra appropriée, vous organiserez la prise en compte des principaux enjeux de la mise en œuvre de la stratégie nationale de déconfinement. Les principaux enjeux vous concernant consistent à :

  • Organiser la vie quotidienne en prenant en compte le risque d’une deuxième vague épidémique qui serait due à un relâchement de la vigilance sanitaire;
  • Accompagner la reprise de l’activité économique et sociale du pays ;
  • Prendre en compte les publics les plus fragiles;
  • Appuyer les opérations de tests et de prévention des chaînes de contamination à mettre en œuvre ;
  • Superviser, dans le cadre des instructions ministérielles, la continuité et la montée en puissance de l’activité des services de l’État relevant de votre autorité. “

Le Premier ministre insiste sur les conditions de succès pour le déconfinement en précisant que “D’ici au 11 mai, les règles applicables demeurent celles du confinement” (en gras dans le texte) et enjoint les préfets à procéder à de nombreux contrôles sur les voies publique.

Il y traite le “milieu scolaire” en insistant bien sur le rôle de l’Etat et celui des maires.

Bien évidemment, il y est question de la continuité de l’activité professionnelle en insistant sur le télétravail, qui doit être encouragé.

Sont également traités les ouvertures de commerces, la sécurisation des transports en commun, la reprise de la vie sociale (avec beaucoup de mise en garde sur les règles à respecter et les contraventions qui vont avec).

L’outre-mer fait l’objet de plusieurs paragraphes

La circulaire-instruction est en pièce jointe ci-dessous.