Retour d’expérience – questionnaire « télétravail » (30-07-20)

Retour d’expérience – questionnaire « télétravail » (30-07-20)

Tirer les leçons de la crise sanitaire : résultats du questionnaire

Une réunion retour d’expérience (RETEX) s’est tenue le 30 juillet 2020 en visioconférence. Cette réunion est un point d’étape, notamment sur le questionnaire lié au télétravail.

Pour la CFDT : Gwenaëlle L’HUILLIERE, Martine LE GOUIC-PROVOOST
Autres syndicats présents : FO / FSU

Retour d’expérience de la crise sanitaire.

C’est une crise inédite, aux caractéristiques uniques, d’une ampleur inégalée, qui a atteint l’ensemble des agents du Ministère tant au niveau personnel que professionnel.

Elle s’inscrit dans la durée, d’où les intérêts portés au retour d’expérience.

Ce retour d’expérience a été initié par la Secrétaire Générale le 9 juin dernier et s’est déroulé en deux temps :

  • un baromètre sous forme de questionnaire du 24.06 au 05.07
  • une plateforme de consultation (avec un panel d’agents plus éloignés du numérique afin de nourrir le baromètre).

Un point d’étape nous est donc proposé avec la présentation d’un diaporama

Intervention CFDT

Sur la forme : laisser 48h aux agents de certains services pour répondre, était-ce intentionnel ?

Sur le fond : le questionnaire a été proposé aux agents en début d’été ; pourquoi ne pas avoir laisser les 2 mois pour affiner les retours ? Quelle était l’urgence de faire un premier Retex le 30 juillet ?

Sur les retours du questionnaire : il apparaît très clairement que le matériel informatique était au cœur du dispositif. Le télétravail « confinement » a mis en évidence que les missions qui étaient jusque-là non télétravaillables l’étaient parfois …. les agents ont souvent utilisé leur propre matériel, sans VPN …. même si le service informatique a tenté de faire au mieux.

Il est nécessaire de mettre en œuvre une véritable politique de déploiement du matériel informatique !

Ce sont plus particulièrement les catégories C qui ont été touchées, et qui n’ont pas forcément bien vécu cette période car majoritairement féminisées et par conséquent obligées d’allier vie familiale et professionnelle.

Réponse de l’administration

Ce retour de questionnaire (dont nous avons la primeur) doit être transmis aux agents avant septembre, afin de ne pas attendre trop longtemps entre le sondage et l’analyse.

  • Baromètre avec des questions fermées sur le ressenti des agents
  • Plateforme : déconnectée par rapport à la crise sanitaire avec des actions à mettre en place
  • Mauvaise interprétation du mail indiquant qu’il restait 48h pour voter (c’était un rappel et non une première information)
  • La liste des Etablissements Publics qui ont été sollicités sera remise aux Organisations Syndicales, car nous avons différents points de vue sur la communication ou non des informations.

Première analyse du questionnaire

CFDT : nous sommes intervenus au CHSCT M sur l’isolement professionnel de certains personnels : catégories C mais aussi des managers.

Ces derniers ont été démunis et ce n’est sans doute pas anodin que nous retrouvions de nombreuses formations en CVRH qui leur sont destinées ….

Catégorie C Exploitation : les agents étaient, soit en ASA, soit sur la Route sans mission prioritaire définie avec la hiérarchie. Certains ont vraiment mal vécu cette alternance avec les conséquences que nous connaissons sur les ASA.

Catégorie C Administrative : outre les problèmes informatiques, il y a eu également l’isolement professionnel, sans relation avec les supérieurs hiérarchiques ou très peu.

Nous serons vigilants et demandons de mener une réflexion approfondie sur les différentes situations professionnelles

Pour ce qui concerne la plateforme (2e phase)

Peu de retour à notre avis, donc pas significatif.

Les informations ont été transmises aux cabinets des ministres (MTE, MCTRCT, Mer). La synthèse du baromètre sera transmise rapidement aux agents

Quelle méthodologie a été appliquée pour dépouiller ces résultats ?

Nous demandons que les résultats qui seront envoyés aux agents n’oublient pas ceux ayant une adresse « i-carre.net » car c’est souvent le cas. Et cette demande est récurrente !