Retraites – Laurent Berger : Tant mieux si nous sommes écoutés

Retraites – Laurent Berger : Tant mieux si nous sommes écoutés (Le Monde – 28-08-19) Le secrétaire général de la CFDT se félicite, dans une interview au « Monde », de « l’ouverture » que constitue, selon lui, le changement de pied d’Emmanuel Macron sur la réforme des retraites. ——————-   Article du Monde du 28 août 2019 :

Laurent Berger : « La nécessité d’un changement de modèle n’est pas prise en compte »

Laurent Berger : « La nécessité d’un changement de modèle n’est pas prise en compte » (Le Monde – 26-04-19) Le secrétaire général de la CFDT est satisfait de constater que le chef de l’Etat a infléchi son discours sur plusieurs dossiers (notamment les réductions d’effectifs dans la fonction publique) mais il regrette le manque d’ambition à propos

« La stigmatisation des fonctionnaires est insupportable »

« La stigmatisation des fonctionnaires est insupportable » (La Dépêche du Midi – Interview de Laurent BERGER le 27-03-19) Le secrétaire général de la CFDT est ce jeudi à Toulouse, dans le cadre de ses rencontres hebdomadaires de terrain avec les salariés et les militants du premier syndicat de France. Dans un entretien à « La

Laurent Berger et Nicolas Hulot esquissent un projet de société alternatif

Laurent Berger et Nicolas Hulot esquissent un projet de société alternatif (Éditorial du Monde – 05 Mars 2019) Le secrétaire général de la CFDT et l’ancien ministre de la transition écologique ont présenté, le 5 mars, 66 propositions dessinant un nouveau « pacte social et écologique », à rebours des choix du gouvernement. Editorial du « Monde ». Dans sa lettre

Intervention de Laurent BERGER à la réunion avec le Président de la République (10-12-18)

Intervention de Laurent BERGER à la réunion avec le Président de la République (10-12-18) Réunion du Président de la République avec les forces politiques, territoriales, économiques et sociales – Palais de l’Elysée – 10 décembre 2018 Intervention de Laurent Berger – Secrétaire général de la CFDT Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier